18/05/2006

Communiqué de l'UDEP

Madame, Monsieur, Cher ami;

 

Les sans papiers sont préoccupés plus que jamais par leur situation précaire, cela commença souvent dés leur arrivée dans notre Royaume Belge pour les uns d'une part, quelques jours après d'autre part pour les autres, et parfois au fur à mesure que des années passent, cela dure depuis 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 ans...De plus ils sont socialement et intellectuellement intégrés dans notre société, leur enfants scolarisés avec les nôtres et travaillent collectivement avec eux, sans être explicitement reconnus.

 

ils sont entièrement sur notre sol, on appris nos coutumes et nos langues, ils sont avec nous, sont parmi nous depuis fort long temps sans espoir pour l'avenir.

 

Puis un jour, sans crier gare, on leur envoya un triste formulaire appelé ANNEXE 13 ( OQT ) ordre de quitter le territoire. Leur histoire n'avait pas convaincu l'état belge.

Pire: on les suspect d'avoir menti pour se faire administre dans le paradis européen, devenu entre temps un BUNKER qu'il faut gardé.

 

HUMAINEMENT, NOUS LES SOUTENONS TOUS ENSEMBLE POUR QU'ILS AIENT UNE VIE NORMALE. 

14:03 Écrit par Nom et pr | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

... même lors de l'atroce guerre de 40/45
ma famille n'a jamais quitté son pays, la Belgique.
Alors pourquoi vous ?

Écrit par : Momo | 18/05/2006

... je trouve que quitter son pays d'origine est
une forme de lâcheté. Vos compatriotes ont
besoins de votre force de travail, de création,
d'initiatives. Aussi la force de vos opinions pour changer
chez vous.
Je ne suis pas raciste. J'estime que l'immigration chez nous
doit-être contrôlée. Les immigrés légaux sont les bienvenus.
Les autres, non.


Écrit par : Momo | 18/05/2006

L'extrème gauche ne fait pas la loi Si l'europe est un bunker, pourquoi y-a-t-il tant de noirs dans nos rues ?
Pourquoi la belgique serais le seul pays au monde à ne pas pouvoir décider qui peut y vivre ? Est-t-il juste de soutenir les mafias de l'immigrations ? Un sans-papier est illégal dans notre pays et doit etre expulsé et ce ne sont pas quelques fondamentalistes d'extrème gauche qui font la loi.

Écrit par : Frédéric | 16/08/2006

Solidarité, merci de faire circuler. ITATIONINVITATIONINVITATIONINVITATIONI

Bonjour,

Vous ne connaissez pas Jeanne, mais je vous propose de l’épauler en passant un bon moment. Depuis des mois, elle se débat pour que ses filles Anaïs et Adeline qui sont en Ouganda, puissent venir la rejoindre ici en Belgique. Et elles arrivent !!! le 7 septembre à Zaventem. Cette longue et pénible procédure aboutit donc…, mais lui a entraîné des frais… bien au delà de ses possibilités (avocat, huissier de justice, billets d’avion…)

Avec quelques amies, nous nous sommes proposées de l’aider à financer tout cela.

Nous organisons le samedi 9 septembre 2006, une journée festive, au Refuge, 114, rue de Dilbeek à Berchem Ste Agathe. (un endroit à découvrir, si vous ne le connaissez pas ; c’est un énorme jardin avec jeux pour enfants et terrain de volley….)

Nous vous concocterons : un barbecue, des gâteries, des goûters… qui nous permettrons peut-être de financer tous ces frais.

Il fera beau le 9 septembre, venez nombreux pour le repas de midi, tout l'après-midi ou juste pour un café, cela nous donnera l’occasion de nous revoir, dans un cadre de verdure.

Nous serons là à partir de 11 heures… et prévoyons la fin des festivités vers 19 heures

A bientôt, Joëlle

Pour le repas de midi, nous devons avoir des réservations pour les achats, soit par mail à l’adresse : fillesdejeanne@hotmail.com ou par téléphone : Joëlle : 0498/230.774 ou Myriam : 0486/60.65.69

Repas adulte : 10 euros - enfant : 7 euros (précisez le nom, le nombre de repas et brochette de chèvre ! ou saucisse)

Itinéraire pour venir nous rejoindre : Ring direction Mons- Charleroi : sortie N° 12, tourner à gauche, ( passer sous l’autoroute), suivre la Kattebroekstraat qui se prolonge (légèrement à droite en rue de Dilbeek – c’est au 114.

Ou par la Basilique de Koekelberg, avenue de l’Hôpital Français, avenue Josse Goffin jusqu’à la place Schweitzer, suivre les rails de tram, avenue Albert, puis deuxième à gauche : rue des Fleuristes, au bout à droite rue de Grand Bigard et la deuxième à gauche : rue de Dilbeek, 114


Écrit par : Tito | 24/08/2006

je suis belge et je n'en suis pas fier . comment voulez vous que je sois fier de moi et de mon pays , un pays qui traite les gens comme des chiens uniquement pcq ils viennent d'autre part , pcq il ont une autre nationalité ou pcq ils ont pas la meme couleur de peau que nous ..... .
parmi mes amis il y'a des marocains des bosniaques des congolais ... qui vivent en belgique depuis plus de 5 ou 6 ans pour la plupart et qui se sont tjrs debroullés pour travailler honettement (en noir puisque ils ont meme pas le droit de travailler) et l'etat belge refuse de leurs donner des papiers en ordre . C'EST TOUT SIMPLEMENT HONTEUX.
j'invite tout les belges a se rebeler contre ce genre de traitements et a descendre dans les rues pendant la periode elecorale pour soutenir ces gens qui ne demandent que d'avoir des papiers en ordre, travailler , etudier et tout simplement pouvoir vivre sans se cacher . et de voter pour les parties qui qui feront de cette regularisation une des priorités de leur programme electoral.
COMMENT PEUT ON PARLER DE DEMOCRATIE ALORS QU'ON PRIVE LES GENS DU DROIT DE VIVRE.

Écrit par : jean | 29/04/2007

t'as raison ! Celui qui n'a pas encore quitté son pays ne doit pas ignorer que ses autres compatriotes se soient rendus au pays des autres, pour une raison ou une autre. Et, l'étranger qui arrive chez nous a laissé tout un pays derrière, son pays. R3ET8

Écrit par : R3ET8Paul | 06/09/2007

Les commentaires sont fermés.